La chapelle de Belloc

La chapelle de Belloc près de Dorres domine le plateau Cerdan En partant en direction de la chapelle de Belloc, on découvre la situation du village : balcon sur la Solane (exposé au Sud) dominant la Cerdagne.
À mesure que l’on monte vers le sommet (1688 m), le fond de la vallée en forme de plateau offre au regard en toute saison et à perte de vue la mosaïque de ses cultures. Elles dessinent un merveilleux tableau cubiste et l’on ne peut s’empêcher de faire le lien avec les peintres catalans ou amoureux de la Cerdagne :Maillol, Picasso, Juan Gris, Matisse...
Arrivé en haut, on jettera un coup d’œil à l’intérieur de la chapelle restaurée vers 1970 par l’association Remparts. Restauration sans décoration particulière faite afin de conserver le bâtiment hors d’eau. Accolés à la chapelle, quelques pans de mur permettent d’imaginer l’aspect de l’ancien couvent des Trinitaires fondé en 1579.
Au XVIIe siècle et jusqu’à la révolution, les Servites s’installèrent à la place des Trinitaires vaincus par des conditions de vie trop dures sur ce mamelon exposé à tous les vents.
De cet observatoire, il est possible de s’imprégner de l’ambiance pastorale en découvrant les pacages. Les feixes – murs en pierres sèches - retiennent un peu de terre dans la pente trop forte.