Les bains romains de Dorres

Bassin d'eau thermale à Dorres

Renseignements pratiques

Téléphone des bains : 04 68 04 66 87
Téléphone de la mairie de Dorres : 04 68 04 60 69
Horaires d'ouverture des bains : tous les jours de 9 h à 19 h 30. Les Bains sont généralement fermés de la mi-novembre à début décembre.
Température de l'eau des bassins : de 37 °C à 40 °C.
Tarif au 01/01/2017 : entrée à 5 €, incluant en été la visite du musée des tailleurs de pierre.
Consultez la liste des hôtels et gîtes à Dorres.

Massages bien-être

Pascale Pugibet somatothérapeute vous propose des massages de bien-être (massage californien, shiatsu et relaxation coréenne) en plein air dès les beaux jours sur le site des bains de Dorres. Elle vous accueille également toute l'année dans le village en massage de bien-être, relation d'aide par le toucher et thérapie psycho-corporelle.
Membre de la FF2S Fédération Française de Somato-Psychothérapie et Somatothérapie
Pascale Pugibet - Contact 06 59 59 60 78.

Découverte des bains de Dorres

Les premières informations actuellement disponibles sur l’existence des bains de Dorres remontent au Moyen Âge. Cependant, des hommes préhistoriques ont laissé des traces de leur présence dans le village : haches en pierre polie, pierres à cupules, roches gravées et même un magnifique dolmen à Brangoli, un village voisin. La source coulait-elle depuis 5 000 ans ou plus ? Les hommes préhistoriques vivant dans les abris sous roche de la montagne de Dorres appréciaient-ils déjà la volupté d’un bain chaud ?
Les romains s’étaient installés en Cerdagne. Les nombreux indices trouvés au cours de fouilles témoignent de leur présence au début du premier millénaire. Le musée de Llivia tout proche, installé dans la plus vieille pharmacie d’Europe (XVIe siècle), expose les trésors qui ont été exhumés.
Aux Escaldes, à 500 m à vol d’oiseau, l’existence de thermes est avérée depuis l’époque romaine. En ce temps-là les villageois utilisaient l’eau chaude de la source de Dorres pour un usage domestique, sans installations sophistiquées.
L’actuel lavoir des bains de Dorres, a été taillé dans le granit en 1842, la date est sculptée sur le rocher en contre-bas. On y lavait le linge, mais aussi les peaux ou la laine des moutons. Chaude et sulfureuse, cette eau était particulièrement efficace pour laver la laine brute des moutons.
Encore de nos jours, l'eau du lavoir du village, en face de la Mairie, est appréciée pour ses qualités adoucissantes. La composition physico-chimique de son eau est pratiquement la même que celle des bains.
Pendant longtemps, les bains étaient en accès libre et sans surveillance. En 1991, ils sont aménagés avec un nouveau bassin en granit. L’espace est clôturé, et une régie municipale en assure l'exploitation.
Pendant la belle saison ou par tous les temps, il est bien agréable de se plonger dans l’eau à 38° ou 39° des deux bassins extérieurs. La température de l'eau isole des éventuelles froidures de l’air ambiant. À la sortie du bain, la sensation de douce chaleur persiste encore quelques minutes.
Les deux bains extérieurs (l’ancien lavoir et le nouveau bassin) sont complétés par deux antiques baignoires taillées dans des blocs de granit. Elles sont abritées par une petite construction fermée sur trois côtés.
Après un effort physique prolongé, un bain d’une heure dans l’eau thermale de Dorres fera disparaître les courbatures des sportifs. Au retour d’une marche en montagne, l’eau de la source redonnera la forme olympique aux randonneurs.
Des habitués des bains, qui ne sont pas des curistes au sens médical habituel, viennent soigner leurs douleurs osseuses, vérifiant ainsi les dires des anciens. L'eau aurait en effet des vertus apaisantes.
C’est un vrai bonheur de se reposer au soleil allongé dans le bain en contemplant le magnifique panorama des montagnes qui va du Canigou jusqu’à la Sierra del Cadi. Se laisser charmer par le chant des oiseaux qui peuplent les noisetiers alentour, respirer l’air sec et réparateur autre richesse salutaire de la Cerdagne … voilà un programme qui ne laissera pas indifférents les stressés de la ville et les inconditionnels du béton.
Par temps de neige, on peut se baigner à l’air libre douillettement installé dans l’eau thermale au milieu d’un paysage tout blanc et ensoleillé.